Autres publications

La Bélugue, le 18 octobre 2011

Organisé par le Conservatoire du littoral, grâce à son partenariat avec la Fondation Total, le séminaire consacré à la « Conservation des laro-limicoles sur le littoral méditerranéen » s’est tenu le 18 octobre 2011 à La Bélugue en Camargue. L’objectif de cette journée était de restituer les actions menées sur les laro-limicoles entre 2007 et 2010 sur le littoral méditerranéen français et d’introduire le développement du programme Life+ ENVOLL sur ces oiseaux coloniaux.

En savoir plus

Onema, 2014

Les guides "Clés d'identification des espèces" s'inscrivent dans la collection "Guides et protocoles". Ils ont pour objectifs de permettre l'identification rapide et sûre des espèces sur le terrain grâce à des illustrations d'une grande richesse et précision : visuel, carte de répartition, calendrier de périodes d'observation, habitat et statut en terme de protection, etc.

En savoir plus

Guillemain M., Elmberg, J., octobre 2014

Ce livre fait la synthèse des connaissances actuelles en termes de biologie et écologie de l’espèce, la manière dont ces connaissances sont utilisées en termes de gestion des populations et de leurs habitats, et propose des pistes de recherche pour le futur. L’idée est de fournir aux gestionnaires de zones humides, aux chercheurs, aux ornithologues et aux chasseurs une base scientifique robuste concernant cette espèce en particulier, et les anatidés en général.

En savoir plus

Doctorat de Sébastien Ficheux, 2013

Le titre de docteur de l’université de Bourgogne a été attribué à Sébastien Ficheux le 20 décembre 2013 pour sa thèse sur la dynamique et la génétique des populations de cistude d’Europe. Cette thèse a été un projet réalisé en partenariat la Fondation de la Tour du Valat et l’Université de Bourgogne (laboratoire Biogéosciences). Il s’agissait d’étudier la dispersion de la Cistude d’Europe (Emys orbicularis) en Europe, dans un contexte de fragmentation d’habitats et de déterminer les causes de ce comportement via l’analyse de la dynamique et de la génétique des populations.

En savoir plus

Ramsar, 2015

Cette note d’information présente les résultats d’études scientifiques menées entre 2013 et 2014 afin de vérifier la quantité et la qualité des zones humides dans le monde. Ces études reposent sur les évaluations des tendances mondiales, régionales mais aussi des tendances des Sites Ramsar, ainsi que les services écosystémiques de ces habitats pour l’être humain.

En savoir plus

Commissariat Général au Développement Durable, Mars 2015

Lancé en 1998, le programme Liteau s'inscrit dans une démarche de développement des connaissances, de méthodes et pratiques scientifiques afin de gérer durablement les milieux marins et côtiers.

Société nationale de protection de la nature (SNPN), mars – avril 2015

Le numéro de mars avril 2015 du bimensuel Le Courrier de la Nature, édité par la SNPN, met les zones humides à l'honneur : inquiétude du Directeur général de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse à propos de leur avenir en France, le marais de Tartuguière et sa cistude d’Europe, le nettoyage du canal Centre-Crau, la gestion des étangs piscicoles, les récifs coralliens de la baie de Fort-de-France en Martinique, le projet Life Tourbières du Jura, un accord cadre pour protéger les zones humides méditerranéennes, la campagne suisse "Des gouilles pour les grenouilles"...

En savoir plus

DEVILLE, A-S., 2013

La thèse de Anne-Sophie Deville doctorante à la Tour du Valat a été soutenue le 13 décembre 2013 à l'Université des Sciences de Montpellier. Cette thèse avait pour objectif de comprendre et prédire l’impact des changements d’affectation des terres sur les espèces pour réduire les effets négatifs sur la biodiversité, en étudiant les conséquences de la reconversion du site des salins de Camargue pour la conservation de l’espèce du Flamant rose.

En savoir plus

R. Mathevet & F. Bousquet, 2014

Cet ouvrage propose d’observer la réponse des systèmes socio-écologiques face aux perturbations. Plusieurs questions sont posées ici : les systèmes socio-écologiques adaptent-ils ou modifient-ils leur structure et fonctions fondamentales en cas de perturbation ? Si oui, comment évoluent-ils d’un état à un autre ? Comment peut-on améliorer la gestion des ressources naturelles afin que la résilience d’un territoire augmente et que sa vulnérabilité face aux catastrophes naturelles diminue ?

En savoir plus

Onema, 2014

La gestion intégrée de l'eau et des milieux aquatiques conduit à porter une attention particulière aux perceptions et aux représentations qu'en ont les différents acteurs (gestionnaires, élus, usagers, public, etc.). Il faut dès lors s'interroger sur l'intérêt et la manière de les mobiliser dans les démarches opérationnelles de gestion. Cet ouvrage de la collection Comprendre pour agir, illustré d'études de cas, d'encarts notionnels et méthodologiques et de retours d'expériences, délivre les résultats d'une réflexion collective, entre scientifiques et gestionnaires, organisée autour des différentes étapes de l'élaboration d'un projet de gestion.

En savoir plus

Davidson N C., Marine and Freshwater Research 65(10), septembre 2014

Il est fréquemment rapporté, sans élément probant, que le monde a perdu 50% de ses zones humides (ou 50% depuis 1900). Cette analyse de 189 études scientifiques montre que 87% des zones humides mondiales ont disparu depuis 1700. Depuis 1900, cette disparition s’est accélérée avec la perte de 64 à 71% de zones humides. Les zones humides continentales ont plus souffert que les zones humides côtières. Bien que ce déclin ait tendance à décroitre en Europe et en Amérique du Nord ces dernières années, il continue largement en Asie.

En savoir plus

Une réflexion pour encourager et orienter les études d'impact

Les études de la Tour du Valat ont révélé des effets significatifs de la démoustication au Bti en Camargue, tant sur l'abondance des invertébrés servant de nourriture aux passereaux paludicoles que sur le succès reproducteur des hirondelles de fenêtre nichant en zone habitée. Très peu d'études sur les effets des insecticides, voire aucune, n'avait révélé de tels impacts, remettant en question le caractère respectueux du Bti, au moins dans certains contextes environnementaux. Un article récemment paru se penche sur les facteurs pouvant expliquer ces résultats inédits sur la base d'une recherche bibliographique afin d'identifier les priorités et orienter les futures recherches sur l'usage du Bti dans l'environnement.

En savoir plus