Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Suivi des lagunes corses | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Suivi des lagunes corses

Réseau de surveillance des produits phytosanitaires

Date de publication : 16/12/2014

 

Dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau qui impose aux états membres de l’Union Européenne d’atteindre le bon état écologique et chimique pour 2015, un suivi des produits phytosanitaires a été réalisé sur une période de 5 ans, de 2003 à 2007, sur trois bassins versants prioritaires (Prunelli, Tavignano et Fium’Orbu).

Les résultats obtenus ont montré la présence de ces produits dans les eaux superficielles, même dans les régions non agricoles (Prunelli). Face à ce constat, un réseau de suivi a été mis en place afin qu’un état des lieux soit réalisé concernant l’impact des produits phytosanitaires utilisés sur la région Corse. Pour mieux cibler les bassins versants à étudier, une étude statistique des pratiques agricoles existantes dans la région a été effectuée. Celle-ci a permis de démarquer plusieurs micro-régions où la pression agricole était la plus importante.

La première phase de ce suivi, financée par la DREAL Corse, s’est focalisée sur les étangs de la façade orientale (Biguglia, Diana, Urbinu et Palu), en pensant que ces masses d’eau étaient représentatives des pollutions de bas bassin. Elle s’est déroulée sur une période de quatre ans (2007 à 2010) dans le cadre du Groupe régional de suivi de la pollution par les produits phytosanitaires et les nitrates (GRPPN). Une molécule avait été retrouvée régulièrement, il s’agissait d’un répulsif à oiseaux.

En 2011, l'OEC s'est investi dans une étude visant à évaluer la présence de produits phytosanitaires dans les zones agricoles susceptibles de présenter, de part la nature et l'importance des productions, un risque élevé de contamination des eaux. Cette étude a été réalisée dans le cadre des actions menées au sein du GRPPN et a permis de réaliser un état initial des différentes masses d’eau (cours d’eau, étangs, nappes d’accompagnement).

18 points de prélèvement ont été sélectionnés dont 7 en lagunes sur Biguglia (2 stations), Diana (2 stations), Urbinu (2 stations) et Palu (1 station). Les autres points sont situés sur des nappes d’accompagnement et en cours d’eau.

Les résultats de ce suivi ont montré la présence de produits phytosanitaires dans les différentes lagunes, notamment des herbicides et des répulsifs à oiseaux.

Cependant, le temps de rémanence des molécules relevées dans les lagunes est un paramètre complexe qui n’est pas parfaitement maîtrisé. Actuellement, il est donc difficile de savoir si la pollution observée est due à un relargage sédimentaire ou à une pollution avérée.

 

Photo : Etang de Biguglia © E.Volto/DREAL Corse

  • Contact

Virginie GUIDICELLI

Office de l’Environnement de la Corse

Département Gestion des Milieux Aquatiques et Risques Naturels

vguidicelli@oec.fr