Quelle(s) gestion(s) pour les oiseaux du Golfe du Lion ?

Un état des lieux sur les connaissances puis une expertise concertée pour des choix de gestion cohérents

Date de publication : 22/01/2016

L’Agence des aires marines protégées, animateur du site Natura 2000 en mer "Côte Languedocienne", en lien avec les travaux du Parc naturel marin du Golfe du Lion a missionné le bureau d’étude Biotope et ses partenaires EcoOcéan Institut et le CEN L-R, pour mener un état des lieux sur les connaissances ornithologiques des espèces marines et côtières. L’occasion de mener une réflexion sur la gestion de ces espèces d’oiseaux qui passent une partie de leur cycle de vie en mer, dans le Golfe du Lion.

Puffin Yelkouan en vol. Crédit  : Xavier Ruffray

 

En effet, la connaissance et la gestion des espèces patrimoniales sur les espaces lagunaires sont relativement avancées, mais plus on s’éloigne de la côte, plus elles diminuent. Pourtant, bon nombre d’espèces effectuent une partie de leur cycle de vie en mer, notammnent pour s’alimenter : sternes naines ou pierrgarin, mouette mélanocéphale, etc). Ainsi, une gestion globale doit être envisagée afin d’assurer la préservation de ces espèces.

L’étude a porté sur l’analyse des données de comptage de 2009 à 2013, compilées dans la base de données Faune-LR (alimentée par toutes les associations locales), ainsi que des campagnes dédiées en mer (programme PACOMM). Elle s’est focalisée sur 30 espèces allant des strictement marines (puffins, pingouin torda…) aux espèces plus côtières. L’analyse s’est faite à l’échelle de l’ensemble du Golfe du Lion pour avoir une cohérence d’ensemble sur ces espèces mobiles.

 

De l’expertise à la concertation

Les résultats ont été présentés lors d’un groupe de travail regroupant experts, gestionnaires et quelques représentants des activités (pêche, ports…). Il a permis de discuter de la méthode, notamment sur les biais dus au croisement des données, et également sur les critères de sensibilité des espèces. Les enjeux de gestion et les mesures afférentes ont commencé à émerger lors de ces premières discussions.

Le travail s’est poursuivi par une seconde réunion, spécifiquement dédiée à l’articulation entre la gestion opérée sur les sites lagunaires et le site marin. A partir du relevé des mesures existantes dans les DOCOB lagunaires, l’objectif a été d’identifier les thématiques d’intervention communes : connaissance, interactions avec les usages…

Le travail se poursuivra en 2016 pour aboutir à un DOCOB compilant la synthèse de toutes ces discussions et proposant une feuille de route pour la mise en œuvre d’une gestion spécifique sur les enjeux marins.

 
Sternes naines sur le lido de Pierre Blanche. Crédit  : Xavier Ruffray 

 

Ce travail est réalisé en parallèle du projet N2Glisse qui vise un développement maitrisé des sports de glisse en identifiant les interactions potentielles avec le milieu naturel.

 

  • En savoir plus

Télécharger l’étude

 

  • Contact

Tiphaine RIVIERE chargée de mission Languedoc-Roussillon

Agence des aires marines protégées

tiphaine.riviere@aires-marines.fr

04.34.46.66.58