Lido de Sète à Marseillan

Un suivi vidéo démontre l’efficacité d'un dispositif d'atténuation de la houle

Date de publication : 16/11/2015

La situation géographique de cette plage sableuse cernée par deux côtes rocheuses engendre de faibles apports sédimentaires. Par le passé, la forte érosion sur ce site a entraîné des destructions des infrastuctures de plage et de la route nationale.

Thau Agglo a ainsi fait le choix dès 2003 de s'engager dans une large opération de réhabilitation du lido de Sète à Marseillan. La relocalisation des aménagements présents a été mise en oeuvre avec, entre 2007 et 2012, le recul de la route nationale, la reconstitution du cordon dunaire, l'élargissement de la plage et depuis 2013, sa protection par des dispositifs expérimentaux: un dispositif 'Eco-plage' de drainage de plage et un atténuateur de houle géotextile en mer (géotubes sous-marins positionnés à 350 m du rivage et 4,5 mètres de profondeur) dont le 1er km d'installation est en cours de finalisation. L'ensemble de ces travaux sont détaillés dans le dossier de presse ci-dessous.

  
Travaux en mer pour l’atténuateur de houle. Crédit : Thau Agglo
 

Afin de mesurer l'efficacité de ces dispositifs expérimentaux, Thau Agglo et le BGRM ont déployé depuis 2012 un système de suivi par vidéo qui permet d'obtenir des informations quantitatives sur la position du trait de côte, les morphologies sous-marines, la houle et les courants, à haute fréquence et en temps réel. Ce système, basé sur l’installation de caméras sur des mats de 20 m de haut avec une prise d'image toutes les 2 secondes, permet de caractériser l'érosion à moyen terme et les impacts lors des tempêtes.

Ce suivi met en évidence l’efficacité de l'atténuateur de houle dans la réduction des phénomènes d'érosion et de submersion marine. Ce dernier "casse" bien la houle dépassant un mètre lors d'épisodes de tempête, à 300 mètres du rivage et donc bien avant que la vague ne déferle sur la plage. A tempête équivalente, on est ainsi passé d'un recul de 20 m (observé en 2011) à 10 m (observé en 2014). Les suivis vidéos ont également montré que l'atténuateur a permis un engraissement de la plage et une linéarisation du trait de côte. Les conclusions pour le système Eco-plage ne sont pas aussi évidentes.

Thau Agglo et ses partenaires ont fait le choix d'engager le déploiement de l'atténuateur de houle, travaux qui devraient être réalisés à l’hiver 2017-2018 sur 1,4 km supplémentaires, disposés de part et d’autres de l’ouvrage déjà installé.

Cette opération de sauvegarde, destinée à lutter contre l’érosion de la plage et à protéger les activités économiques liées au site (conchyliculture et petits métiers de la mer, viticulture et tourisme), a nécessité un investissement global de 55 M€.

 

  • Contact

M Iziquel

Chef de service DD Thau Agglo

y.iziquel@thau-agglo.fr

04 67 46 47 08

 

  • En savoir plus

Site Internet de Thau Agglo

Télécharger le dossier de presse

Plaquette du BRGM ‘Risques littoraux et changement climatique’ (2014) (p2)