Guide pour la reconnaissance des zones humides dans le bassin Rhône Méditerranée

Des éléments de méthode pour inventorier les zones humides à différentes échelles dans les territoires

Date de publication : 10/03/2014

 

Selon la loi sur l’eau du 3/1/1992 et les textes d’application, les zones humides sont « des terrains exploités ou non habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ». Dans le bassin Rhône Méditerranée, les inventaires sont hétérogènes et souvent réalisés à partir du seul critère végétation. Pour mieux prendre en compte les sols lors de l’identification des zones humides, l’agence de l’eau a souhaité se doter d’un outil didactique destiné aux opérateurs.

 

Un guide pourquoi et comment ?

Le guide pour la reconnaissance des zones humides du bassin Rhône-Méditerranée est un outil qui :

  • apporte un appui technique et/ou un complément à l'utilisation des inventaires ;
  • offre une méthode didactique utilisable dans les différents compartiments géographiques de son territoire ;
  • opère à différentes échelles.

Il est élaboré en tenant compte du contexte réglementaire et notamment de l'arrêté ministériel du 1/10/2009 qui précise les critères d'identification et de délimitation des zones humides en application des articles L.214-7-1 et R.211-108 du code de l'environnement.

Il apporte des réponses concrètes aux questions « Comment prendre en compte les critères de l’arrêté ministériel ? Quels outils et méthodes pour localiser les zones humides dans les différents territoires du bassin ? Qu’est-ce qu’un sol hydromorphe et comment l’identifier ? Quels sont les différents types de sols des zones humides rencontrés dans le bassin ? Quelle méthode pour délimiter les zones humides à partir du sol ? Qu’est-ce qu’une espèce hygrophile ? Quels sont les grands habitats humides rencontrés dans le bassin et les principales espèces qui les caractérisent ? Quelle méthode pour délimiter une zone humide par la végétation ? Comment utiliser la végétation et décider sur le degré de recouvrement des espèces caractéristiques ?

 

Schéma synoptique d’utilisation du guide

 

Cliquez pour zoomer

 

 

L’échelle globale pour caractériser les écorégions

Le guide s’appuie sur une démarche emboîtée pour individualiser des espaces homogènes à partir de différents critères physiques : étage de végétation et altitude, géologie, relief, climat et sol. Ce travail aboutit à la définition d’écorégions dans le bassin Rhône Méditerranée, qui constituent autant de territoires dotés de caractéristiques globales bien distinctes et différentiables d’une autre écorégion par au moins un critère physique.

 

La figure ci-dessous présente les critères de définition des écorégions du bassin Rhône-Méditerranée

  

 

La localisation des grands ensembles de zones humides par écorégion

Au sein de chaque écorégion, la recherche de zones humides s’effectue à partir des propriétés des grandes familles de roche vis-à-vis de l'eau (ruissellement, perméabilité, engorgement superficiel, circulation karstique, aquifère alluvial, plancher imperméable…), des modelés topographiques et du climat.

 

La figure ci-après illustre la démarche d’identification et de caractérisation des zones humides dans une écorégion donnée en fonction des facteurs prépondérants propres à chacune d’entre elle.

 

Cliquez pour zoomer

 

 

La caractérisation et la délimitation des zones humides

Des outils de reconnaissance permettent de localiser les zones humides dans un contexte de territoire donné (altitude, géologie, modelés topographiques, végétation…). Selon les échelles de travail, des clés de diagnostic accompagnent l’utilisateur :

  • clé générale de localisation des zones humides par les étages de végétation et la géologie ;
  • clés de localisation des zones humides par les roches et la géomorphologie ;
  • clé d'identification et de diagnostic d'un sol hydromorphe ;
  • clé de décision du diagnostic des zones humide par la végétation.

 

Exemple de clé de localisation de zones humides développées dans des contextes alluviaux

 

Cliquez pour zoomer

 

 

Exemple de clé de décision du diagnostic de zone humide par la végétation

  

Cliquez pour zoomer

 

Synoptique de la fiche descriptive écorégion

Chaque écorégion est décrite par une fiche qui fournit à l'utilisateur l'ensemble des informations utilisées pour la localiser, la caractériser et l'identifier (voir encadré 1).

Encadré 1 : contenu de la fiche descriptive « écorégion » et illustration de l’exemple des Massifs des Alpes internes.

 

Localisation :

1. Dénomination de l'écorégion et numéro d'identification ;

2. Localisation dans le bassin et illustration de quelques sites caractéristiques ;

3. Départements concernés par l'écorégion et superficie de celle-ci ;

4. Situation géographique (région naturelle, massifs…) ;

5. Grands types d'occupation du sol, activités économiques, urbanisation…

Caractérisation :

6. Facteurs physiques caractéristiques de l'écorégion ;

7. Grands types de sols hydromorphes rencontrés lors des investigations de terrain ;

8. Probabilité de rencontrer des zones humides en fonction de l'analyse des facteurs physiques.

Identification et caractérisation des zones humides :

9. Modélisation et hiérarchisation des facteurs abiotiques discriminants (de gauche à droite), prédiction de la présence de zones humides, illustration (principale séquences) de quelques cas ;

10. Présentation des grands types de sols hydromorphes échantillonnés dans l'écorégion (illustration, appellation, critères de reconnaissance et principales caractéristiques) ;

11. Présentation de différents contextes de zones humides en lien avec les séquences modélisées dans la clé et les observations de terrain.

 

AVERTISSEMENT : l'outil « fiche écorégion » ne dispense pas l'utilisateur d'une démarche analytique et déductive utilisant la clé "détermination des zones humides" à chaque étape du diagnostic.

Les séquences de zones humides présentées dans la fiche illustrent celles les plus fréquemment rencontrées, elles ne sont pas exhaustives d'une écorégion donnée.

Le paragraphe « Probabilité de zones humides » fait part des situations dans l'écorégion où il faut prospecter pour la recherche des zones humides.

 

Un guide en deux volumes

Le premier volume s’intitule « Méthode et clés d’identification ». Il expose la démarche de localisation des zones humides dans le bassin Rhône Méditerranée. Il dresse un état des lieux de l’existant, développe une méthode qui individualise les 62 écorégions et localise les zones humides dans celles-ci. Il propose enfin une méthode d’identification et de caractérisation des zones humides à partir des sols (fiches d’identification des sols caractéristiques des zones humides recensés lors des phases de prospection de terrain) et de la végétation (fiches de présentation des grands types d’habitats humides du bassin illustrées d’espèces caractéristiques ; méthode de délimitation des zones humides à partir du critère végétation).

Le second volume intitulé « Fiches écorégion et clés d'identification » est consacré à la présentation 62 écorégions au travers de fiches descriptives.

 

Le guide pour la reconnaissance des zones humides du bassin Rhône-Méditerranée est abondamment illustré de cartes, figures, clés, photographies et schémas originaux. Il est destiné aux opérateurs techniques et administratifs ayant en charge la reconnaissance, la délimitation et la gestion des zones humides du bassin. La conception de l’outil autorise des changements d'échelle selon les thématiques spatiales abordées et les objets observés (bassin, écorégion, zone humide).

Il rejoint une panoplie d’outils opérationnels qui ciblent les zones humides dont le bassin Rhône Méditerranée s’est doté dans une volonté d’action (boîte à outils RhoMéo, plan de gestion stratégique des zones humides).

  

 

  • En savoir plus
Référence bibliographique :
Chambaud F., Lucas J., Oberti D. (2012). Guide pour la reconnaissance des zones humides du bassin Rhône méditerranée. Volume 1 : méthode et clés d’identification, 138 p. + annexes. Volume 2 : fiches écorégion et clés d’identification, 264 p. Conseil Aménagement Espace Ingénierie pour l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

 

  • Contact
François CHAMBAUD
Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse
Département de la planification et de la programmation
Service planification